[mise à jour, 16h45] Ajout de posts publiés sur Facebook par Rudy Kazi

«C’est une boule puante, une manipulation honteuse et anonyme», s’indigne Pierre-Yves Bournazel, tête de liste dans le XVIIIe arrondissement de Paris pour l’union UMP-UDI-MoDem, au sujet des accusations d’homophobie portées contre l’un de ses colistièr.e.s, Rudy Kazi. Placé en 31e position sur la liste, celui-ci est membre du Parti chrétien-démocrate (PCD), anciennement présidé par Christine Boutin. Il fait par ailleurs partie des responsables de l’équipe «évangélisation et tractage» du Centre du réveil chrétien (CRC), indique le site de l’organisation. Le CRC est une église évangélique où l’on assure pouvoir «guérir» l’homosexualité par l’exorcisme, comme l’atteste ce reportage diffusé l’an dernier sur France 5 (à partir de 38’40), rappelle le tumblr DarthInvador.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur France 5 – Mardi 30 avril 2013 à 20h40 Mes questions sur les nouvelles églises évangéliques

Malgré plusieurs tentatives de Yagg pour le joindre, Rudy Kazi n’a pas souhaité répondre. Il s’est cependant exprimé sur Twitter:

«Je pense qu’il est blessé, qu’il se sent attaqué, avance Pierre-Yves Bournazel pour expliquer le silence de son colistier. Je n’ai pas les mêmes idées que lui, nous n’avons pas les mêmes engagements politiques, mais il n’est pas fermé ou sectaire. Ce n’est pas parce qu’on entre dans une église, une mosquée ou une synagogue qu’on a les mêmes positions que le prêtre, le pasteur, l’imam ou le rabbin. Si j’avais un doute au sujet de Rudy Kazi, je le condamnerais. Je n’ai pas hésité à le faire concernant François Lebel, alors qu’il est de ma propre famille politique.» François Lebel avait comparé l’homosexualité à la pédophilie.

Le porte-parole de Nathalie Kosciusko-Morizet tient à prendre ses distances avec la pastoresse Jocelyne Goma, qui a pratiqué un exorcisme sur un jeune gay: «C’est elle qui a besoin de se faire soigner, estime le candidat à la mairie du XVIIIe. Des personnes comme ça peuvent faire du mal et il faut certainement la guérir à son tour.»

Pour lui, les attaques contre son colistier sont toutefois «indignes du débat démocratique» car «l’engagement religieux de Rudy Kazi ne concerne que lui». Il n’en reste pas moins qu’en s’engageant en politique, ses convictions personnelles suscitent un intérêt public. En septembre 2012, il avait ainsi confié sur Facebook qu’il s’opposait à l’ouverture du mariage car cela pourrait «désinhiber l’attirance de provenance homosexuelle» et pousser certain.e.s au viol, a-t-il indiqué avec un lien vers un fait divers concernant une agression sexuelle dans une cabine d’essayage… Et quelques semaines avant l’élection de François Hollande à l’Élysée, sur son profil personnel, il avait en outre précisé qu’il «aime l’homosexuel» mais qu’il est «quand même contre l’homosexualité».

Via Quand Nathalie.

Photo Capture