Christiane Taubira vient de publier chez Flammarion Paroles de liberté, un livre dans lequel elle répond aux injures racistes qu’elle a dû subir ces derniers mois, notamment de la part des manifestant.e.s opposé.e.s au mariage pour tous. Invitée de la matinale de Patrick Cohen sur France Inter ce matin, elle a dû commenter un extrait de son livre cité par le journaliste (à 2’45 » dans la vidéo ci-dessous) dans lequel elle écrit que les anti-mariage pour tous sont des anti-démocrates.

«Être hostile au mariage homosexuel, cela revient à être contre la démocratie?», demande alors le journaliste. Et la ministre de s’expliquer: «La démocratie c’est le règne du droit. Nous ne pouvons vivre en démocratie que si nous acceptons les règles. Lorsque les règles ont été débattues publiquement, que chacun a pu faire valoir son point de vue et qu’une majorité légitime les a adoptées, nous devons nous soumettre à ces règles.»

«Il est loisible de réclamer un changement de la loi?» lui demande alors Patrick Cohen. «Bien entendu», répond la Garde des Sceaux.

«Nous parlons de personnes qui contestent les institutions, qui agressent physiquement, qui ne respectent plus ni les bâtiments publics ni les personnes… Je maintiens que ce sont des anti-démocrates.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur « Il y a depuis quelques mois une facilité de la parole raciste à cause d’un manque de vigilance »

Photo Capture