Depuis le 12 octobre, Johannesburg est à l’honneur à Paris à l’occasion de l’exposition Sharp Sharp Johannesburg. Samedi 2 novembre, la Gaité Lyrique accueille la photographe sud-africaine Zanele Muholi. Elle présentera ses portraits d’hommes et de femmes qui subissent une homophobie omniprésente dans un pays qui fait pourtant figure de démocratie modèle pour avoir ouvert le mariage aux couples homosexuels en 2006. Son film Difficult Love sera aussi projeté. Ce documentaire plonge au cœur des ghettos et des zones rurales où les lesbiennes sont confrontées à une lesbophobie particulièrement violente et sont la cible de viols correctifs.

Zanele Muholi était venue en France en juin 2012 avec une délégation composée de footballeuses sud-africaines du Thokozani Football Club pour un échange avec l’association Les Dégommeuses. Cette rencontre avait été l’occasion d’une semaine d’actions contre la lesbophobie. Le film de cette rencontre entre les deux clubs de foot sera projeté au festival Cineffable vendredi 1er novembre (séance Lesbiennes en marche) et dimanche 3 novembre (séance À corps et à coups (francs))

Les photos de Zanele Muholi seront exposées jusqu’au 8 novembre:

[Gallery not found]

Voir la programmation de Sharp Sharp Johannesburg.

Photos Zanele Muholi