Mercredi 23 octobre au matin, le corps sans vie d’un homme a été retrouvé dans le square du Temple à Paris, devant la mairie du 3e arrondissement. La victime est un jeune homme de 26 ans et a été tuée à coups de bûche dans la nuit de mardi à mercredi dernier. Selon nos informations, le jeune Abdoulaye, d’origine sénégalaise, était gay.

« Il venait de fêter ses 26 ans, le vendredi d’avant, témoigne par téléphone un ami d’Abdoulaye. Il n’avait qu’un seul défaut: la joie de vivre. » Selon le même ami, Abdoulaye n’avait pas pour habitude de traîner dans les parcs le soir.

D’après le service de communication du parquet, un suspect arrêté en fin de semaine dernière a été présenté au juge d’instruction dimanche. Il a ensuite été placé en détention provisoire pour homicide volontaire. A ce stade du dossier, l’homophobie ne fait pas partie des éléments aggravants. La victime et son agresseur étaient cependant sous l’emprise de l’alcool et de stupéfiants. Une dispute serait à l’origine du drame.

AUTRES AGRESSIONS DANS LE QUARTIER
Plusieurs agressions à caractère homophobe avaient déjà eu lieu autour de la mairie du 3e arrondissement, en 2009 et en 2010. «Depuis que je suis dans le quartier, je n’ai vu que quelques agressions vraiment sérieuses, explique à Yagg Hervé Latapie qui gère le Tango, une boîte de nuit proche du square du Temple. Et le plus souvent, les personnes se font agresser davantage parce qu’elles sont en état d’ébriété et donc vulnérables, que parce qu’elles sont gays.»

Photo Lalupa