Comédien, écrivain mais aussi militant, Stephen Fry est allé voir aux quatre coins du monde comment les gays et les lesbiennes vivent leur homosexualité, notamment lorsque certain.e.s sont confronté.e.s à l’homophobie dans sa forme la plus violente et inhumaine: rencontre avec des militant.e.s LGBT srilankais.e.s, entretien avec une jeune ougandaise victime d’un viol correctif, témoignage d’une mère dont le fils a été tué par un gang à cause de son homosexualité à Rio. Le résultat est un magnifique documentaire réalisé par Fergus O’Brien, intitulé Out There, diffusé sur la chaîne BBC mi-octobre.

Mais pour parler de la situation des homosexuel.le.s dans le monde, Stephen Fry est allé jusqu’à rencontrer des personnalités ouvertement homophobes qui, dans leur pays, sont à l’origine de lois qui discriminent voire condamnent les personnes homosexuelles: Vitali Milonov (photo), le député russe à l’origine de la loi contre la «propagande homosexuelle», mais aussi Simon Lokodo, ministre ougandais de l’Éthique et de l’Intégrité. Aux États-Unis, Stephen Fry a aussi rendu visite au fondateur de la National Association of research and therapy of Homosexuality (Narth), Joseph Nicolosi, psychologue réputé pour ses thérapies de «conversion» à l’hétérosexualité.

Des interviews glaçantes, bien que superbement bien menées par Stephen Fry qui tente tant bien que mal de démontrer à ses interlocuteurs qu’homosexualité et pédophilie n’ont rien à voir ou qu’être homo n’est pas une maladie ni le résultat d’un traumatisme.

Les deux épisodes d’Out There sont visibles sur Youtube:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=vyNis-z0Rg0

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Stephen Fry Out There Series 1 Episode 1 BBC Documentary [14/Oct/2013]

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=tc19KxerK7U

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Stephen Fry – Out There episode 2