La plus importante manifestation en faveur de l’égalité des droits en Asie a eu lieu ce samedi 26 octobre à Taïwan, où 60000 personnes ont défilé, selon les chiffres fournis par les responsables du cortège. Les participant.e.s ont réclamé la fin de «l’oppression sexuelle» et des discriminations et demandé le respect des droits fondamentaux de chacun.e et la liberté pour tou.te.s de fonder une famille, rapporte le Taipei Times. Il s’agissait de la 11e marche de ce type à Taipei.

http://youtu.be/M6dVXgObcOo

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur TAIWAN LGBT PARADE

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Taiwan Pride! Taipei LGBT Pride 2013

L’opposition parlementaire, incarnée par le Minjindang ou Parti démocrate progressiste, s’est emparée de ces revendications et a présenté la veille un texte de loi en commission. Cette proposition vise à ouvrir le mariage aux couples de même sexe. «La loi devrait protéger les droits humains, pas devenir une source de discrimination», a ainsi soutenu la députée Cheng Li-chun avant d’inviter la majorité actuelle représentée par le Kuomintang à apporter son aval au texte. Selon un sondage cité par l’agence Reuters, 53% de la population est favorable à cette avancée.

Les opposant.e.s ont commencé à s’organiser et reprennent des slogans et des concepts déjà vus sous d’autres cieux:

Selon la députée du Minjindang Yu Mei-nu, les personnes défavorables au mariage des couples de même sexe sont persuadées que «la loi encouragera de plus en plus de personnes à devenir homosexuelles. Mais ce n’est pas vrai. Aucun.e hétérosexuel.le ne sera transformé.e en homosexuel.le juste parce qu’on aura légalisé le mariage entre couples de même sexe», a-t-elle confié au Taipei Times.

Via Pierre-Yves Baubry.