Cet après-midi, Mickaël Dombasi a été condamné à 17 ans de réclusion par la cour d’assise du Finistère pour coups ayant entraîné la mort d’Eric Saillour, un quarantenaire gay résidant à Bohars. L’homme avait été retrouvé ligoté à son lit, plusieurs hématomes et brûlures de cigarettes sur le corps. Des coups d’extincteur au niveau du crâne sont à l’origine du décès. L’agresseur lui aurait par la suite dérobé sa carte bleue, ainsi que la carte sim de son téléphone portable. C’est par un ami que Mickaël Dombasi avait eu l’idée de «voler un homo». L’avocat général avait requis 20 ans de réclusion. Malgré son aversion pour les homosexuels et ses aveux, Mickaël Dombasi a nié toute motivation homophobe.

À lire sur Le Télégramme.

Photo A.Cilia