Pour la première fois, le charismatique chanteur anglais Morrissey a raconté sa première relation avec un homme. Dans son autobiographie, qui vient de paraître en anglais, il revient sur «la première fois de ma vie où « je » est devenu « nous », et où finalement, je m’entends avec quelqu’un.» L’homme en question s’appelle Jake Walters, et les deux hommes ont semble-t-il vécu une relation particulièrement intense:

«Jake et moi avons testé jusqu’où nous pouvions aller jusqu’à ce qu’être si proches ne devienne trop pénible, mais notre intimité transcende de tels châtiments.»

Morrissey a longtemps suscité beaucoup de mystère auprès des fans des Smiths concernant sa sexualité. S’il a longtemps refusé de se définir, puis a plus tard pris l’étiquette d’asexuel, de nombreuses chansons ou pochettes d’albums sont des clins d’œil appuyés à la culture gay et à l’ambiguïté sexuelle.

Pour l’anecdote, l’autobiographie aurait dû sortir mi-septembre, mais a été repoussée après des désaccords avec la maison d’éditions Penguin. Morrissey aurait insisté pour que le livre paraisse dans la collection Penguin Classics, qui ne contient pourtant que des œuvres majeures de la littérature anglosaxonne. Au vu de la couverture, le Moz aura finalement eu gain de cause et sera rangé aux côtés de Charles Dickens ou Oscar Wilde. Ce qui ne doit pas lui déplaire.

Photo Charlie Llewellin