La joie aura été de courte durée. Les militant.e.s LGBT de Saint Pétersbourg se réjouissaient la semaine dernière de leur victoire judiciaire, l’ultime appel du festival de film LGBT Bok-O-Bok (Côte à Côte) devant la justice ayant été couronné de succès: l’amende de 400000 roubles (soit 9000 euros) à laquelle le festival avait été condamné en vertu de la loi sur les agents étrangers (lire Russie: la chasse aux sorcières du gouvernement contre les organisations de défense des droits humains) a été annulée. Une autre amende, de 300000 roubles (7000 euros) a également été contestée en justice, le jugement devrait intervenir vers la fin du mois.

Mais cette victoire n’a pas pu être célébrée longtemps. Dans le même temps, une proposition de loi visant à retirer leurs droits parentaux aux homos était déposée devant le Parlement russe, rapporte l’AFP. Et samedi, la police a interpellé 67 personnes à Saint Pétersbourg lors d’un rassemblement LGBT sur le Champ de Mars.

http://youtu.be/WeYdKUk3F2Q

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪LGBT campaign in St. Petersburg 70 detainees

La manifestation avait été organisée à l’occasion de la Journée internationale du coming-out (lire Journée du coming-out: Sortez (encore) du placard!). Elle avait été autorisée malgré la loi interdisant la «propagande» homosexuelle. Près de 200 opposant.e.s attendaient les manifestant.e.s. Le rassemblement a viré à l’émeute lorsque des opposants ont tenté d’empêcher les activistes LGBT de déplier leurs drapeaux arc-en-ciel et leurs pancartes.

La police est alors intervenue et a interpellé 15 activistes LGBT et 52 opposant.e.s. Selon nos informations, tou.te.s les activistes ont été libéré.e.s depuis. À Moscou, une action similaire s’est tenue sans encombres hier, dimanche 13 octobre.

Par ailleurs, les agressions de personnes LGBT se poursuivent en Russie (lire Russie: des groupes extrémistes ciblent les jeunes LGBT), parfois sous le regard bienveillant de la police, comme le montre ce reportage diffusé hier dans Le JT de Canal+:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le JT du 13/10 – Soirées « safari » en Russie

Photo Adam Bouska (l’équipe russe aux derniers World Out Games, à Anvers cet été, via Facebook)