Christophe Martet: Champagne, Sans Sebastien (Feat. Laurence Guatarbes)

Dans champagne il y a une station service, des parapluies, hommage à Jacques Demy. Il y a comme un synthé et on pense à Jacno, à Daho, mais aussi à Télex. La pop fraîche et acidulée de Sans Sébastien, parfaite pour bien redémarrer la semaine.

http://youtu.be/SF09jJlJCU0

Julien Massillon: Strangers in the night, Frank Sinatra
Reste-t-il vraiment des «strangers» à Paris? Vu le nombre de visages familiers croisés durant la Nuit Blanche, j’ai du mal à le croire. Surtout qu’un «hello» a suffi pour qu’un «stranger» ne le soit plus.

Judith Silberfeld: Aragon et Castille, Bobby Lapointe
Une chanson de Bobby Lapointe de temps en temps, ça peut être amusant mais en boucle, c’est très vite lassant, je l’ai constaté ce week-end (je ne remercie pas un certain prof de musique). Après ce lavage de cerveau, je suis incapable de penser à un autre air, je partage donc celui-ci, dans la joie et la bonne humeur!

Fatima Rouina: What I Might Do, Ben Pearce
Il y a le mariage pour tous ET la chanson pour tous, Ben Pearce nous livre avec « What I Might Do » un morceau diaboliquement addictif et coloré. Un clip avec des gens venant de tous les univers, dansant sur un fond uni, au rythme de la deep house. Une recette certes simple mais ça marche! J’ai été touchée par le profil hétéroclite des danseurs et emballée par la qualité du mix.

Bénédicte Mathieu: Roar, Katy Perry
Ce clip! J’hésite entre un «court» très eighties ou très girl power. Les deux!

Xavier Héraud: L’Éternel Féminin, Juliette

Pas du tout fan de la version guitare électrique de l’Éternel Féminin sur le nouvel album de Juliette. Donc je remets la version originale, qui figurait sur l’excellent Rimes Féminines. Mais guitare électrique ou pas, on peut toujours l’appeler «patronne».