LE SUSPENSE DE LA SEMAINE
Paris, Limerick ou Londres? Réponse lundi 7 octobre entre 23 heures et minuit. La Fédération des Gay Games désignera la ville organisatrice des jeux en 2018. À Cleveland, Chris Fanuel et Michel Geoffroy, co-président.e.s de Paris 2018 (en photo ci-dessus avec tout le comité directeur), l’association qui porte la candidature de la capital française, passent l’oral de présentation finale avec notamment à leurs côtés pour ce grand O, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, Laura Flessel – l’épéiste, championne olympique, est la marraine de l’association –, Francis Parny, vice-président de la région Île-de-France chargé des sports, Philippe Ducloux, adjoint au maire de Paris. À Paris, l’événement est à vivre au Who’s à partir de 20h30 ou sur Skype (Paris2018comm).

L’ARRIVÉE DE LA SEMAINE
Celle de Nick Symmonds dans la cohorte des sportifs d’Athlete Ally. Le coureur américain avait pris la parole haut et fort contre les lois homophobes russes et pour les droits des LGBT lors des championnats du monde d’athlétisme de Moscou, en août. Une idée à suivre pour les athlètes français.es? Une pétition les invitant à prendre position, comme l’a fait par exemple le skieur Bode Miller, peut être signée ici.

L’ABSENTE DE LA SEMAINE
Dix noms mais pas le sien. Yelena Isinbayeva est une absente remarquée dans la liste des dix femmes retenues pour le titre de meilleure athlète de l’année, dévoilée, mardi 1er octobre, par la Fédération internationale d’athlétisme. La perchiste russe avait gâché la fête, en août à Moscou. Après avoir arraché son troisième titre de championne du monde, elle avait soutenu les lois homophobes russes avant d’affirmer qu’elle avait été mal comprise. Chez les hommes, le sprinteur Jamaïcain Usain Bolt fait partie de la liste. Double tenant du trophée, il fait figure de favori au titre.

LE DÉBAT DE LA SEMAINE
Et pourquoi les femmes ne joueraient-elles pas leurs matches en cinq sets dans les quatre tournois du grand chelem. La question a été soulevée par Andy Murray. Le récent vainqueur de Wimbledon a été pris au mot par Stacey Allaster, présidente de l’association des joueuses professionnelles (WTA), et l’idée est discutée sur le circuit. Et évidemment, les avis sont partagés, des joueuses aux joueurs, aux organisateurs des tournois majeurs. En tennis, l’issue des matches féminins s’est déjà décidée au meilleur des cinq sets… de 1891 à 1901 et en finale des Masters, qui réunissent les meilleures joueuses à la fin de la saison, entre 1984 et 1988.

LA PUBLICITÉ DE LA SEMAINE
Partagée par la skieuse américaine Julia Mancuso, cette vidéo à la gloire du nouveau GoPro. Et de ce que l’on peut faire avec quand on est un tant soit peu sportif.ve ou simplement amoureux.se de nature. La fin de cette pub est à ce titre, assez saisissante.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪GoPro: HERO3+ Black Edition: Smaller, lighter, mightier still.‬

LE CHAMPIONNAT DE LA SEMAINE
Unité de lieu désormais traditionnelle pour la première journée du championnat de France féminin de basket: les sept matches ont lieu samedi 5 et dimanche 6 octobre au stade Pierre de Coubertin de Paris qui devrait être plein. Huit des douze vice-championnes d’Europe évoluent cette saison au sein du championnat. Les tenantes du titre, Bourges, emmenées par Céline Dumerc, sont candidates à leur succession, mais aussi Montpellier-Lattes. Premier de la saison régulière en 2013, le club de Gaëlle Skrela avait échoué en finale contre Bourges.

Le championnat de France s’ouvre après un été marqué par les difficultés financières des clubs de Lyon, Aix-en-Provence ou Perpignan. Dans un entretien à Sud-Ouest, Philippe Legname, président de la Ligue féminine, appelle «l’ensemble des clubs à la sagesse, et à une gestion beaucoup plus rigoureuse. Une de nos priorités est de sécuriser les clubs au niveau financier».

LES CHOCS DE LA SEMAINE
Neuvième journée capitale pour le championnat de France de rugby. Toulon, deuxième du classement, accueille Clermont, troisième, samedi, à Nice, dans le flambant neuf Stade Riviera qui affiche à guichets fermés pour l’occasion. Le Stade Français, fringant premier et de retour au sommet cet automne, rencontre le Stade toulousain, multiple champion de France mais qui, en ce début de saison, marche un brin de guingois, pour l’heure cinquième.

LE PLONGEON DE LA SEMAINE
Grand moment de gaytitude avec Matthew Mitcham, champion olympique australien de plongeon, et Davey Wavey, vloggeur de la vie gay. Parmi les questions, un champion olympique va-t-il au lit avec sa médaille?

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪GOLD MEDAL SEXY TIME w/ Matthew Mitcham!‬

L’ANALYSE DE LA SEMAINE
Le championnat de France féminin de football est-il joué dès l’issue de la quatrième journée après la victoire tranchante de Lyon sur le Paris-Saint Germain, dimanche 29 septembre (3-0), s’interroge le blog Gi Aldri Opp.

LE BUT DE LA SEMAINE
Un coup d’œil vers la cage, un coup de patte tout en maîtrise et une gardienne de but lobée: le magnifique tir de Laëtitia Tonazzi du 3-0 lyonnais peut être élevé au rang de but d’anthologie:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur 29/09/2013 – Impressive Laëtitia Tonazzi goal…

LA BLESSURE DE LA SEMAINE
Pas glop pour Camille Abily, victime d’une grosse entorse lors de ce match et indisponible pendant un mois et demi. L’attaquante lyonnaise a été victime de deux tâcles appuyés de… son ancienne co-équipière Laura Georges qui évolue désormais à Paris. Les deux femmes se sont expliquées en zone mixte à l’issue du match comme le raconte un article du Parisien. Aux excuses de la Parisienne, la Lyonnaise a répondu: « Je sais, c’est le jeu. Mais j’ai revu les images. C’est impressionnant. Tu méritais le rouge!».

https://twitter.com/cam10abily23/status/384716198560403456/

LES TWEETS DE LA SEMAINE
En français dans le texte malgré quelques fautes, les tweets signés Megan Rapinoe ces derniers jours. La joueuse américaine de l’Olympique lyonnais semble bien prendre goût à la capitale des Gaules et à la France.

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
Entre indignation sur le «shut down» aux États-Unis et admiration pour les joueurs et joueuses de tennis, Martina Navratilova a également posté ceci:

Photo via Facebook

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse