Complétant sa plateforme Free & Equal dédiée aux personnes LGBT, l’ONU a mis en ligne ce lundi 30 septembre une vidéo compilant les grands moments de la réunion ayant réuni les représentant.e.s de 11 pays:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Highlights from First-Ever Ministerial Meeting on LGBT Rights

La haut-commissaire pour les droits humains Navi Pillay a évoqué le chemin parcouru en quelques années: sujet tabou il y a cinq ans, les droits des LGBT sont devenus, au moins en paroles, une priorité de l’organisation internationale. Le ministre danois des Affaires étrangères Frans Timmermans espère que cette réunion – la première de cette envergure – permettra à tou.te.s d’être traité.e.s à égalité, quel que soit le pays où ils/elles se trouvent. C’est avec une certaine humilité que les représentant.e.s des États présents ont mesuré l’ampleur de la tâche, en reconnaissant parfois leurs propres manquements: «Malheureusement, aucun pays ne peut se prévaloir d’être exempt de discrimination et de violence fondées sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou l’expression de genre, a ainsi commenté Luiz Alberto Figueiredo, ministre des Affaires étrangères au Brésil. Mon pays ne fait pas exception à la règle.» Le reconnaître est déjà un bon début.

Photo Capture