Présente au salon Eurogamer de Londres, la journaliste trans’ Laura Kate Dale, spécialiste des jeux vidéo, a été appelée à monter sur scène lors de la présentation de la Xbox One. Le présentateur Fraser Millward recherchait dans le public des hommes et des femmes pour étrenner la console. D’après le témoignage de la journaliste, il l’aurait humiliée. Elle a fait part de cette mésaventure sur Twitter, expliquant qu’il avait fait référence à elle en employant le masculin, le pronom neutre «it» ou en la qualifiant de «chose». Malgré sa présence sur scène, l’animateur aurait par ailleurs déclaré: «Il nous faut des femmes! Y a-t-il des femmes dans la salle?»

Microsoft, qui détient la marque Xbox, s’est contenté de vagues excuses «pour la gêne occasionnée». Et lorsque Laura Kate Dale, profondément blessée, a raconté son histoire sur son compte Twitter, elle a dû affronter une vague de commentaires transphobes.

Pure Xbox, une publication éditée par Microsoft, a donné la parole à Fraser Millward pour livrer quelques explications. Il assure n’avoir utilisé que le terme «cette personne» pour désigner Laura Kate Dale. «J’ai fait référence à elle en parlant de « cette personne », ce qui au bout d’un moment a fait rire le public. […]  Je n’ai à aucun moment fait référence à cette femme en utilisant « it » ou en parlant d’une « chose ». […] Nous avons demandé à plus de femmes de monter sur scène parce qu’il y avait surtout des joueurs masculins sur scène, c’est tout.»

Il a également présenté des excuses sur Twitter en affirmant qu’il n’avait pas voulu blesser Laura Kate Dale. Il souligne d’ailleurs qu’il a demandé au public de l’applaudir. Elle veut bien croire qu’il n’a pas cherché intentionnellement à lui faire du mal, a-t-elle concédé sur Twitter, avant de rappeler que cela avait malgré tout été extrêmement humiliant pour elle.

À lire sur Gay Star News et Pure Xbox.