L’ex-Première ministre australienne Julia Gillard s’est prêtée au jeu des questions-réponses hier, lundi 30 septembre, à l’Opéra de Sydney. Parmi les personnes qui l’ont interrogée sur son travail au gouvernement, plusieurs enfants. La première, Evie, 11 ans, a attaqué bille en tête sur la misogynie (elle a elle-même employé ce terme) à laquelle Julia Gillard a été confrontée: «Vous êtes-vous amusée lorsque vous étiez Première ministre?»

Julia Gillard a d’abord fait part de son étonnement – et de son émerveillement – devant l’utilisation du terme «misogynie» par l’enfant, avant de répondre à la question (oui, elle s’est amusée par moments, malgré tout):

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Best question of the night

Quelques minutes plus tard, la parole est donné à un petit garçon. «Pourquoi n’avez-vous pas permis aux homosexuel.le.s de se marier?», demande-t-il.

Julia Gillard explique alors qu’en tant que féministe elle s’est toujours opposée à l’institution du mariage et à ce qu’elle représente, et qu’elle aimerait que la société actuelle invente de nouvelles formes de reconnaissance du couple moins patriarcales. Un discours qui pourrait tenir la route si elle militait pour la suppression pure et simple du mariage, mais elle ne va pas jusqu’au bout de son raisonnement et maintient que «le mariage pourrait conserver son rôle traditionnel», parallèlement à ces nouvelles institutions «qui célébreraient les partenariats, qui célèbreraient l’amour, qui célèbreraient l’engagement de toute une vie».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Young boy pops Gillard the question on gay marriage‬

Via SameSame.