Dans un communiqué adressé à l’AFP ce mardi 27 août, la préfecture de Vaucluse a annoncé que le mariage d’Angélique Leroux (à droite) et Amandine Gilles aura finalement bien lieu à la mairie de Bollène. Les deux femmes seront unies par l’adjointe à la Culture. «Yannick Blanc, préfet de Vaucluse, se félicite de cette issue qui illustre la capacité de l’Etat à faire respecter l’égalité des droits des citoyens sur le territoire», précise le communiqué.

La maire Marie-Claude Bompard a fait l’objet d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Carpentras après avoir refusé de marier les deux femmes. Membre de la Ligue du Sud, l’élue avait invoqué ses «convictions religieuses» pour ne pas appliquer la loi.