Les athlètes russes Yulia Gushchina et Kseniya Ryzhova se sont embrassées dimanche 18 août sur le podium après avoir reçu une médaille d’or pour le relais du 4x400m. Un geste que beaucoup ont interprété comme un message de protestation contre les lois homophobes en vigueur depuis quelques semaines en Russie (Lire Mondiaux de Moscou: Le baiser de deux athlètes russes). Kseniya Ryzhova a cependant donné une toute autre portée à ce baiser, a-t-elle indiqué selon l’agence Itar-Tass reprise par l’AFP:

«Hier, j’ai reçu 20 appels téléphoniques de différents organes de presse qui, au lieu de me féliciter, ont décidé de m’humilier avec ces questions. Yulia et moi sommes toutes les deux mariées et nous n’avons aucune autre relation. Nous nous entraînons ensemble depuis huit ans et nous sommes devenues de très bonnes amies. Vous ne pouvez pas imaginer ce que signifie pour nous la victoire au bout de huit ans! C’était un déluge d’émotions. Et si à ce moment précis nos lèvres se sont touchées… Je ne sais pas comment certains en sont arrivés à imaginer ça. Cela n’humilie pas seulement nous mais aussi nos entraîneurs!»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur VIDEO. Des athlètes russes défient Poutine avec un baiser de la victoire