Aurait-on «mal compris les propos de Yelena Isinbayeva? C’est en tout cas ce qu’affirme la perchiste russe après le tollé qu’ont provoqué, hier, ses déclarations soutenant les lois homophobes de son pays (lire Mondiaux de Moscou: Les ongles arc-en-ciel de la Suédoise Emma Green-Tregaro).

«Je suis opposée à toute discrimination contre les homosexuels, qui se fonde sur la sexualité», indique-t-elle dans un communiqué.

«Ce que j’ai voulu dire, c’est que les gens doivent respecter les lois des autres pays, particulièrement quand ils y sont invités, rapporte L’Équipe. Mais laissez-moi être claire: je respecte les opinions de mes collègues athlètes et je suis opposée à toute discrimination contre les personnes homosexuelles.»

Celle que l’on surnomme la «Tsarine» de la perche féminine a également précisé que «l’anglais n’est pas ma première langue. Je pense avoir été mal comprise quand j’ai parlé hier».

Commentaire de L’Équipe: «Pas sûr que cela passera, Yelena Isinbaeva, maîtrisant très bien la langue de Shakespeare».

Extrait de la conférence de presse de jeudi 15 août:

http://youtu.be/cuNt7_fZjM4

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Isinbayeva condemns displays of homosexuality [AMBIENT]