Lorsqu’il a fait son coming-out en direct à la télévision russe, le 25 janvier dernier, Anton Krasovsky savait très bien qu’il allait perdre son poste de rédacteur en chef de la chaîne pro-Kremlin Kontr TV. Mais comme il vient de l’expliquer à CNN il fallait que quelqu’un fasse:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Russian journalist comes out on air and was promptly fired.

À lire sur Sudinfo.be, Snob et Le Courrier de Russie (pour la version française de l’interview de Snob).