Laura Prepon n’est pas la seule raison du succès d’Orange Is The New Black, la série-événement du service de vidéo en ligne américain Netflix, mais elle y contribue grandement. Il semblerait pourtant que l’actrice qui joue Alex Vause, la femme qui a fait basculer l’héroïne, Piper, dans la passion et l’illégalité (et qui lui vaut donc son séjour en prison), ne revienne dans la saison 2 que pour clore l’histoire de son personnage, rapporte BuzzFeed.

Rien n’est confirmé pour l’instant, mais déjà les fans pleurent, à l’instar de Dorothy Snarker sur AfterEllen. AfterEllen qui cherche à expliquer pourquoi l’une des actrices-phares de la série la plus en vue du moment pourrait ne pas vouloir continuer: et si c’était en raison de son appartenance à l’Église de Scientologie? Si Laura Prepon a bien été membre de cette église à une époque, diverses sources affirment qu’elle l’a quittée, tandis que d’autres assurent qu’elle en fait toujours partie. Quoi qu’il en soit, son appartenance, si elle est confirmée, n’a pas empêché l’actrice d’accepter le rôle (elle raconte qu’en lisant le script elle a immédiatement voulu participer à la série, et que Jenji Kohan, sa créatrice, l’a immédiatement vue en Alex), ni d’évoquer régulièrement dans ses interviews ses ami.e.s homos – notamment celui (ou celle) qui s’occupe de «l’un des plus grands bars homos de L.A.») et l’alchimie qui les lie, Taylor Schilling – alias Piper – et elle.

Ainsi à la question «Pensez-vous que le risque d’être stigmatisée quand on joue une lesbienne à la télévision existe toujours?», posée par Canada.com, elle répond:

«Je ne sais pas. J’ai des amies lesbiennes, j’ai des amis gays. Ça dépend du personnage. Oui il y a beaucoup de lesbiennes dans cette série. À part The L Word, la télévision ne montre pas de lesbiennes comme ça. En ce qui me concerne, je n’avais jamais joué de lesbienne auparavant, et je trouve ça génial. C’est une expérience et un apprentissage très intéressant de jouer cet amour pour quelqu’un devant la caméra et que cette personne soit une femme parce que je suis hétéro et que je ne l’avais fait qu’avec des hommes devant la caméra.

«Il y a une importante communauté gay et lesbienne et c’est bien que la télévision montre plus de relations auxquelles ils et elles peuvent s’identifier, et je suis contente que nous puissions y contribuer.»

Le tournage de la saison 2 a débuté fin juillet, la diffusion est prévue au printemps 2014.

Photo Netflix