LA BÊTISE DE LA SEMAINE
Mateja Kezman, ancien buteur du PSV Endhoven ou du PSG, n’a pas apprécié la présence de représentants du football néerlandais comme Louis Van Gall, le sélectionneur de l’équipe nationale masculine, ou encore son adjoint, l’ancien attaquant Patrick Kluivert lors de la Gay Pride d’Amsterdam le 3 août. Le Serbe considère l’homosexualité comme une maladie, a-t-il confié dans un entretien à un journal serbe.

LE DOSSIER (SUITE) DE LA SEMAINE
Les réactions continuent de pleuvoir autour de l’antagonisme (euphémisme) entre l’organisation de Jeux olympiques à Sotchi en février 2014 et la promulgation des lois anti-gays en Russie, comme Yagg vous en informe jour après jour.

Après les lettres au CIO et à Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, le yaggeur @lolo75 propose un type de lettre à l’attention de Valérie Fourneyron, ministre de la Jeunesse et des Sports, pour demander l’installation – même pour quelques heures – d’une Pride house au club France.

Parmi les rares athlètes qui parlent haut contre ces lois anti-gays – il y en a même, s’ils sont si peu –, Matthew Mitcham s’est joint à Blake Skjellerup et Johnny Weir, tous trois homos: «La façon dont ils persécutent les gens en Russie est horrible, a déclaré le champion olympique de plongeon australien. Les Jeux olympiques sont la plus belle expérience qu’un.e athlète peut connaître. (…) Les participant.e.s vont être poussé.e.s à se sentir non accepté.e.s, exclu.e.s, et c’est un sentiment terrible».

LES CHAMPIONNATS DE LA SEMAINE
À Moscou, Russie, donc, les Mondiaux d’athlétisme. Pas trop le cœur d’en parler là. La chroniqueuse doit être l’une des naïves à penser que le sport est porteur de valeurs universelles d’humanité.

LA PHRASE DE LA SEMAINE
À méditer cette phrase d’Edmund Burke citée par Stephen Fry dans sa lettre à David Cameron: «La seule chose nécessaire au triomphe du mal est l’inaction des gens bien».

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Et pendant ce temps, les membres du club de football du Seattle Reign FC de Megan Rapinoe prennent part au mouvement You Can Play contre les discriminations. La joueuse américaine passée par l’Olympique lyonnais cette saison est également partie prenante du mouvement Athlete Ally.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪You Can Play – Seattle Reign FC‬

LE TWEET DE LA SEMAINE
Et pendant ce temps aussi, Paris 2018 rappelle une information tout simple. #FF.

LE TUBE DE LA SEMAINE
Un peu de détente avec Novak Djokovic sur Get Lucky de Daft Punk. Le numéro mondial célèbre au tournoi de Montreal, sa victoire au premier tour contre Florian Mayer (6-2, 6-1):

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Quand Djokovic danse sur “Get Lucky”

LE CHAMPIONNAT DE LA SEMAINE
Retour de la Ligue 1 avec Montpellier-PSG vendredi soir en ouverture pour 38 journées (suite de la première journée demain et dimanche). Cette saison de championnat est marquée par le retour dans l’élite de l’AS Monaco après deux passés en Ligue 2. Depuis fin 2011, le club de la Principauté a pour actionnaire majoritaire le milliardaire Dmitry Ryboloviev qui a mis les moyens pour la remontée en L1. Monaco qui a dépensé le plus lors du marché des transferts d’été avec 146 millions d’euros, indique un article du Monde, soit 30 millions de plus que le Paris Saint-Germain. Le champion de France parisien dont le nouvel entraîneur, Laurent Blanc, estime que Paris peut gagner la Ligue des champions. Les deux clubs ont à eux deux drainé 80% des dépenses des transferts pour 20% pour les 16 autres formations.

LE RETOUR DE LA SEMAINE
Celui d’Éric Abidal, en Ligue 1, à Monaco, 13 ans après ses débuts professionnels dans ce même club.

Le défenseur passé par Lyon Lille et et le FC Barcelone notamment avait été opéré d’une tumeur au foie en 2011 puis avait subi une greffe en 2012. Il fera également son retour en équipe de France, retenu pour le match amical contre la Belgique le 14 août: «Je ne suis pas là pour lui faire un cadeau du fait qu’il a dû lutter avec la vie à un moment, a expliqué Didier Deschamps lors de la conférence de presse qui a suivi l’annonce du groupe des 23. Il est compétitif, il est revenu et il fait partie de ces joueurs qui ont un vécu et une expérience sur le plan international». Le sélectionneur des Bleus a aussi confié: «Les problèmes des autres joueurs à ce poste m’ont amené à le rappeler aujourd’hui. Mais ça aurait pu être le cas si tous les joueurs avaient été disponibles.»

Éric Abidal, 33 ans, a été sélectionné – sa 61e sélection – en équipe de France pour la dernière fois en février 2012, peu avant sa greffe.

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
Martina s’est arrêtée dans un diner du Colorado où elle raconte qu’un cowboy a cru la reconnaitre, lui demandant si elle était de Rifle, une bourgade non loin de ce restaurant de Carbondale.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse