Hier après-midi, All Out a rencontré des membres du CIO à Lausanne afin de leur apporter une pétition signée par plus de 300000 personnes. D’après Guillaume Bonnet, le porte-parole de l’organisation, l’émotion était grande lorsque les 50 membres suisses d’All Out ont remis les signatures au CIO: «C’était la première fois que le CIO organisait une rencontre avec une organisation comme All Out, se réjouit-il auprès de Yagg. Le fait qu’ils aient accepté de nous recevoir nous a montré l’importance qu’ils accordent à cette question. Ils veulent réellement trouver une solution.» Avec la pétition, All Out a aussi remis la lettre ouverte de l’acteur Stephen Fry, ainsi qu’une autre pétition du groupe Athlete Ally, une ONG militant pour mettre fin à l’homophobie et la transphobie dans le sport.

UN ENGAGEMENT ÉCRIT DU CIO
Si le CIO avait tenté de se montrer rassurant au sujet de l’application de la loi anti-«propagande homosexuelle», le ministre des Sports russe Vitaly Mutko s’est montré beaucoup moins prompt à l’indulgence et a affirmé que les athlètes homos devraient eux aussi se soumettre à la législation russe à Sotchi. Le CIO chercherait-il à ménager les défenseurs/euses des droits humains en même temps que le gouvernement de Vladimir Poutine? Toujours est-il que ce quiproquo a laissé entendre une certaine frilosité. Mais d’après Guillaume Bonnet, le CIO va chercher à avoir un accord écrit afin que le gouvernement russe annonce officiellement que la loi sur la propagande des relations sexuelles non traditionnelles ne sera pas appliquée aux athlètes des JO.

DÉNONCER LE SORT RÉSERVÉ À TOUS LES LGBT RUSSES
All Out compte sur l’engagement du CIO non seulement sur le sort réservé aux sportifs/ives, mais aussi pour qu’il dénonce lui aussi l’atteinte aux droits humains qui est faite aux LGBT russes, avant, pendant et après les Jeux. «Nous avons rappelé au CIO l’importance et le pouvoir dont il dispose, comme cela s’est vu pendant l’apartheid lorsqu’il avait exclu l’Afrique du Sud» explique Guillaume Bonnet. Jacques Rogge, le président du CIO, doit donner dans quelques jours une conférence de presse où il pourrait s’exprimer sur les JO de Sotchi et la politique du gouvernement russe.

Signer la pétition d’All Out

Photo All Out