Si lundi matin, Sergio Miranda et Rodrigo Borda ont été les premiers à officialiser leur déclaration de mariage à Montevideo, ils ne seront pas les tout premiers Uruguayens à célébrer leur mariage. En effet, un autre couple, dont les noms sont restés inconnus, a obtenu une dérogation pour pouvoir se marier au plus vite, car l’un des deux hommes est en phase terminale d’un cancer. Le couple a donc pu être dispensé de passer par la case «déclaration auprès de l’état civil», puisque la vie d’une des parties est menacée. C’est donc dans une chambre d’hôpital lundi matin que les deux hommes se sont dit oui.

«Le mariage in extremis est effectué lorsque les conditions de santé ne permettent pas la procédure normale qui nécessite une attente de neuf jours ouvrables entre la célébration et l’enregistrement, explique Luisa Salaberry, la fonctionnaire d’état civil qui a uni les deux hommes. Leur mariage sera soumis à une validation judiciaire ultérieure.» Selon elle, la cérémonie, en présence des témoins et de quelques proches, a été «très très émouvante».

Photo G.dallorto