L’un des deux hommes mis en examen en juin pour le meurtre de Laurent Julien, en juillet 2011, en marge de la feria de Nîmes, avait pris la fuite quelques jours plus tard. Il a été arrêté dimanche dernier à Toulouse.

«J’ai eu les proches de Laurent Julien ainsi que son compagnon, a déclaré l’avocat de la famille de la victime, Olivier Bessodes, cité par Objectif Gard. Ils sont soulagés par cette nouvelle. On savait que le suspect ne disait pas la vérité et que sa prétendue fuite en Syrie n’était que pour couvrir le deuxième suspect mis en examen dans cette affaire qui, lui, n’a pas pris la fuite.»

À lire sur midilibre.fr et Objectif Gard.

Photo DR