Le blogueur et activiste américain Michael Petrelis a profité d’une représentation de No Man’s Land, d’Harold Pinter, au Berkeley Repertory Theatre, en Californie, pour demander à la star de la pièce, Ian McKellen, de montrer sa solidarité à l’égard des LGBT en Russie.

«Je suis allé au théâtre avec un drapeau arc-en-ciel et quatre pancartes, espérant que Sir Ian serait partant pour une photo, qui pourrait faire passer un message clair aux personnes LGBT russes, raconte Michael Petrelis sur son blog. Nous avons discuté brièvement de ce que vivent les citoyen.ne.s LGBT de Russie, et Sir Ian a exprimé sa solidarité, et déploré l’escalade de violence à l’encontre de notre communauté sur place.»

«Il nous a accordé 10 minutes de son temps dans la cour du Berkeley Rep, tandis que la directrice de la troupe Susan Medak nous aidait à prendre la pose et a pris cette photo. Pendant un très court instant, j’ai mis en scène l’immense star et militant de longue date Sir Ian McKellen!», s’amuse le blogueur.

La photo représente donc, de gauche à droite, Michael Petrelis (dont la pancarte indique, en russe, «Je suis un être humain, pas de la propagande»), Ian McKellen, le compagnon de Michael Mike Merrigan, et Sean Mathias, le metteur en scène de la pièce.

Photo Gays Without Borders