Si l’on en croit les instituts de sondage, l’évolution de l’opinion sur le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels a été marquée récemment par un renversement de tendance en ce qui concerne l’adoption (48% des Français-es y sont favorables en octobre 2012 contre 58% en juin 2011) et un léger fléchissement s’agissant du mariage (61% d’opinions favorables en octobre 2012 contre 65% il y a 2 mois). Comment l’expliquer?

SUJET CHAUD
Le HuffPost s’est procuré une analyse de l’Ifop intitulée L’état de l’opinion sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels. «Si la tendance s’est retournée sur l’adoption depuis un an, c’est parce que ce n’était pas un sujet chaud», explique Jérôme Fourquet, directeur d’étude à l’Ifop. La fronde tous azimuts depuis quelques mois des opposants au mariage pour tous et à l’adoption y serait donc pour quelque chose. «Les opposants au mariage gay ont recentré le débat sur la question du droit de l’enfant, en opposition au droit des parents», explique Jérôme Fourquet. L’institut dresse aussi un portrait de la France qui s’oppose à l’égalité des droits. «À cet égard, il n’y a pas une France, mais bien quatre, écrit le HuffPost. Les plus de 60 ans, la catégorie socio-professionnelle des employés et ouvriers, les sympathisants de droite et les catholiques».

Lire l’analyse complète sur le HuffPost.