Invité de Bruce Toussaint vendredi 26 octobre sur Europe1, le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, n’a pas montré grand enthousiasme au sujet du mariage pour tous.

À la question de Bruce Toussaint pour savoir s’il célèbrera des mariages de couples homosexuels (à partir de 4’12 » dans le document audio ci-dessous), Gérard Collomb a expliqué ce sont les maires d’arrondissement qui procédaient aux cérémonies.

«Je laisserai le soin à mes maires et à mes adjoints de célébrer ces mariages» a expliqué Gérard Collomb, affirmant qu’il s’était longtemps interrogé sur le mariage homosexuel (sic).

Gérard Collomb a reconnu qu’il avait procédé aux mariages d’amis proches, mais comme on l’a souvent entendu dans la bouche des ténors de la droite, il a expliqué que «parmi [mes] amis homosexuels, je ne suis pas sûr qu’ils veuillent obligatoirement se marier.»
Refusant de dire clairement s’il soutient le projet de loi, le sénateur-maire de Lyon avance alors un étrange argument: «Il y a quelque chose qui me semble plus important sur le long terme: c’est que l’on évite de faire en France ce que l’on fait aux États-Unis, en Californie par exemple, c’est à dire une véritable industrie du portage d’enfants. Ça, ça serait une vrai difficulté pour notre société.»

La gestation pour autrui, à laquelle fait référence Gérard Collomb, n’est pas inscrite dans le projet de loi et François Hollande a toujours dit qu’il y était opposé.

Écoutez ci-dessous l’interview de Gérard Collomb par Bruce Toussaint, sur Europe1

[dewplayer:http://yagg.com/files/2012/10/Collomb-Jean-Marc-Ayrault-est-dans-le-zig-zag-123951897-1.mp3]

Merci à @Lechat pour l’info.