«Pas de PMA, pas de présomption de parentalité, pas de reconnaissance volontaire des enfants alors que les hétéros ont eux accès à tous ces droits, c’est ça le mariage qu’on nous propose?», s’interroge la dessinatrice sur son blog la lumière au fond du placard.