Paru en mai 2011, l’ouvrage de Thomas Rozec, jeune journaliste fraîchement sorti du département d’Histoire de l’université de Brest, voulait apporter un éclairage nouveau sur les rapports entre nazisme et homosexualité.

Notre partenaire Munich and Co vient de publier une critique, à lire ici.

soutien yagg