Nadézhda Tolokonnikova est sans doute celles des 3 membres des Pussy Riot condamnées pour une prière punk anti-poutine (lire nos articles précédents) dont on connaît le mieux le visage. Interviewée par ELLE, de même que Maria Alekhina et Ekaterina Samoussevitch, elle explique avoir «toujours rêvé de passer une partie de ma vie dans l’ascétisme, donc je ne pleure pas et je ne blâme personne. Je suis heureuse, j’apprends à me connaître et je travaille sur moi-même.»

Et comment occupe-t-elle ses journées? «J’écris sur la politique, l’idéologie, le social, sur le coming out, la religion, la prison… Quand vous avez la tête et le cerveau là-dedans, tout est O.K.» Sur ELLE.fr.

Photo Capture

soutien yagg