Le changement, c’est maintenant pour Homoboulot! Ce collectif d’associations professionnelles LGBT des grandes entreprises et des administrations (Mobilisnoo, HomoSFèRe, Energay, Algo) a souhaité officialiser un peu plus son existence, plus de dix ans après sa création et devient une association.

MEILLEUR ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL
Selon un communiqué de presse du 13 septembre, la transformation du collectif en association répond principalement à la volonté  «de créer des outils à disposition des associations pour contribuer à un meilleur environnement de travail et d’autre part d’avoir une action globale sur le milieu professionnel». HOMOBOULOT rappelle ce chiffre édifiant: 2 salarié-e-s homos sur 3 ne révèlent pas leur orientation sexuelle au travail.

Les buts d’HOMOBOULOT restent les mêmes: la lutte contre les LGBTphobies, l’obtention de l’égalité des droits (dans les conventions collectives, les statuts, les règlements et le droit du travail) qui selon l’association est «indispensable pour atteindre l’égalité réelle». Les fondateurs d’HOMOBOULOT veulent aussi susciter des vocations dans d’autres entreprises et être actifs en matière de santé et d’action de prévention. L’association devrait permettre de «mutualiser les ressources des associations membres et [de] participer ou organiser des événements militants et de visibilités (colloques, salons, débats, manifestations, convivialité, etc.) dans un esprit de solidarité inter associative».

L’association se présente aussi avec un nouveau slogan: «HOMOBOULOT – Tous égaux, pas de distingo!»

Lire aussi sur Yagg Pro la retranscription du chat avec Jérôme Beaugé, du collectif Homoboulot: «La première réponse des entreprises lorsque l’on parle de discriminations envers les LGBT est qu’il n’y a aucun problème».