Peter Waterfield et Tom Daley ne sont finalement pas montés sur le podium à l’issue de l’épreuve de plongeon synchronisé qui s’est tenue hier aux JO de Londres. La déception était grande pour le duo qui n’est pas passé loin d’une médaille (il a fini 4e): «C’est la pire place aux JO, a déclaré Peter Waterfield, je préférerais finir dernier, parce qu’au moins, on sait qu’on a raté chaque plongeon, alors qu’on en a manqué un seul à seulement 9 points.»

Mais leur défaite a aussi inspiré un tweet de très mauvais goût: «If there is any consolation for finishing fourth at least Daley and Waterfield can go and bum each other #teamHIV» (S’il y a une quelconque consolation à finir quatrième, au moins Daley et Waterfield pourront se consoler ensemble #teamHIV).

Le message est apparu sur le mur de Daniel Thomas, un joueur de football gallois du Port Talbot Town Football Club, qui a nié en être l’auteur. Selon lui, quelqu’un se serait servi de son portable pour faire cette blague douteuse.

Le compte a depuis été supprimé et Daniel Thomas et son équipe ont présenté leurs excuses «à tous ceux qui ont été offensés» et ont fait savoir qu’ils ne toléraient en aucune façon de tels propos»: «Tous les joueurs de Port Talbot Town seront sensibilisés à l’usage des médias sociaux pour un usage sécurisé et responsable.»

#TEAMHIV
Pour Deborah Jack, la directrice exécutive de la National Aids Trust en Grande-Bretagne, cette amalgame entre l’homosexualité et le sida est inadmissible: «Les soi-disant blagues sur le VIH comme étant la « maladie des homos » continuent de porter atteinte à nos efforts pour réprimer les préjugés liés au sida et à l’homophobie», a-t-elle fait savoir, en référence au hashtag («teamHIV») du tweet.

Déjà présent aux JO de Pékin alors qu’il n’avait que 14 ans, le jeune et prometteur plongeur Tom Daley a par ailleurs été victime d’un autre internaute malintentionné, là encore sur Twitter, à propos de son père décédé l’an dernier. L’auteur, un adolescent de 17 ans, a été arrêté aujourd’hui par la police, après un autre tweet où il menaçait directement Tom Daley.

Si vous ne pouvez pas lire la vidéo, cliquez sur Team GB diving synchro: Tom Daley and Pete Waterfield’s families’ react