La République socialiste du Vietnam pourrait ouvrir le mariage aux couples de même sexe, rapporte l’agence AP. Le ministre de la Justice du pays, Ha Hung Cuong, a créé la surprise en annonçant que cette mesure pourrait faire partie de la prochaine révision des lois sur le mariage.

«Je crois qu’en ce qui concerne les droits humains, il est temps pour nous de regarder la réalité en face, a déclaré le ministre lors d’un chat sur internet diffusé à la télévision et sur la radio nationales. Le nombre d’homosexuel-le-s a atteint des centaines de milliers. Ce n’est pas un petit chiffre. Ils/elles vivent ensemble sans enregistrer de mariage. Ils/elles possèdent parfois des biens immobiliers. Nous devons évidemment régler ces questions par la loi.»

UNE PREMIÈRE GAY PRIDE LE 5 AOÛT
Le ministre consultera plusieurs parties telles que des agences gouvernementales avant de présenter son projet de loi à l’Assemblée nationale en mai prochain. La première gay pride du pays devrait avoir lieu le 5 août à Hanoï. L’agence AP relève que si le pays est socialement conservateur, le gouvernement communiste restreint fortement les groupes religieux politisés qui, dans d’autres pays, se battent contre le mariage pour les couples de même sexe.

Si la mesure était votée, le Vietnam ferait figure de pionnier dans la région. Selon AP, si l’homosexualité a autrefois été considérée comme un «fléau social», les médias d’État diffusent désormais de nombreux reportages relatifs à l’homosexualité.

Le Quang Binh, directeur d’un institut de sciences économiques et sociales qui sera consulté par le ministre, a déclaré: «Certaines personnes m’ont dit que si le Vietnam légalisait [le droit au mariage pour les couples de même sexe], ce serait un très bon exemple à suivre pour les autres pays. Les gens pensent qu’en parler est déjà un grand pas en avant. J’espère que cela conduira à plus d’ouverture et de tolérance pour les gays et les lesbiennes au Vietnam».