Alors que les rumeurs autour de son énième rabibochage présumé avec Rihanna le font apparaître à la couverture des magazines people en ce moment, le très distingué Chris Brown s’est illustré ce week-end en s’exprimant sur le coming-out du chanteur de r’n’b Frank Ocean. Questionné par un paparazzi à la sortie d’une discothèque cannoise, Chris Brown se serait simplement fendu d’un «Man, no homo!», une expression courante dans le milieu du hip-hop pour exprimer son rejet de ce qui pourrait être considéré comme gay.

GUÉGUERRE
Il est de notoriété publique que les deux hommes ne s’apprécient pas beaucoup, s’étant déjà livré à une battle de tweets en juin 2011, à coups d’insultes et de comparaisons douteuses. Frank Ocean avait notamment assimilé Chris Brown à Sisqo (dont la carrière bat de l’aile depuis une petite dizaine d’années) ou à Ike Turner (vous avez sûrement deviné pourquoi). Par la suite, ce dernier avait eu la bonne idée d’envoyer ses cousins menacer Frank Ocean. L’altercation avait été filmée et diffusée sur le net. Vous avez dit puéril?

CHRIS BROWN, GAY REFOULÉ?
Le coming-out de Frank Ocean a été plutôt bien reçu dans le milieu du hip-hop, notamment grâce au soutien de Jay-Z et de Beyoncé, puisque même des rappeurs aux antécédents pas très gay-friendly comme 50 Cent ont salué ce coming-out. La réflexion de Chris Brown, en plus de montrer qu’il reste encore pas mal de chemin à faire vers plus de respect pour les LGBT, pourrait peut-être aussi réalimenter les rumeurs particulièrement tenaces sur son homosexualité ou sa bisexualité. Entre les révélations de tweets échangés entre lui et un autre chanteur en octobre 2011 ou bien la sortie d’un livre le mentionnant parmi plusieurs chanteurs r’n’b gays au placard en mai dernier, les spéculations vont bon train autour de l’orientation sexuelle de Chris Brown, un habitué des dérapages homophobes.

Chris Brown vient tout juste de sortir un nouveau single au titre très à-propos: Don’t Judge Me (Ne Me Juge Pas).

Photo Eva Rinaldi