LA FLAMME DE LA SEMAINE

Flamme olympique Joanna Lumley Jennifer Saunders Ab Fab
Sans doute la première fois qu’un outil sportif de cette portée allume une clope: celle de Joanna Lumney/Patsy, avec l’aide de Jennifer Saunders/Edina. Moment cabotin à souhait (photo via George Takei sur Facebook).

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Hilarious interview! Ab Fab’s Eddie and Patsy carry Olympic flame

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Les footballeuses américaines font les pitres sur du Miley Cyrus. Une bonne façon de se détendre avant de défendre sa triple couronne olympique.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur Party in the usa2

LA RENCONTRE DE LA SEMAINE
Megan Rapinoe a passé une belle journée mercredi 25 juillet. Victoire sur les Françaises 4-2 en match d’ouverture du tournoi olympique. Les Américaines, triples tenantes du titre, sont premières de leur groupe. Et puis, Megan a fait une belle rencontre avec Amélie Mauresmo dont elle est fan. J’aime beaucoup le hashtag («on compare nos biceps?»).

Amelie Mauresmo Megan Rapinoe JO 2012

Amélie Mauresmo qui, avant d’arriver à Londres pour rejoindre l’équipe de commentateurs de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, avait donc fait une escale à Glasgow pour le premier match des Bleues du foot. Elle y a reçu un très joli maillot de supportrice.

LE REVERS DE LA MÉDAILLE DE LA SEMAINE
Les Jeux olympiques sont souvent le théâtre de manifestations. Derrière les paillettes, les muscles, il est parfois bon de rappeler que le sport c’est aussi de la politique, un autre engagement. À Londres, la charte olympique a été symboliquement jetée à l’eau, mercredi, une façon de souligner qu’elle est parfois bien malmenée. Par cette action, le collectif Londres 2012, emmené par Annie Sugier, présidente de la Ligue du droit international des femmes voulait ainsi rappeler ses revendications: parité hommes/femmes, exclusion des pays qui refusent les femmes dans leur délégation, neutralité du sport (qui doit rester apolitique et areligieux), lutte contre le sexisme, l’homophobie et la transphobie.

Contre les discriminations et pour demander l’application de la charte olympique, Peter Tatchell, inlassable activiste des droits des LGBT avait organisé une manifestation dimanche dernier à Londres, devant l’hôtel qui accueille le Comité international olympique (CIO) pendant les Jeux (lire Terrains de Jeux: D’Amélie Mauresmo aux J.O., les hauts et les bas de la semaine sportive).

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

[Gallery not found]

Enfin, une pétition en ligne a été lancée par AllOut.org, réclamant la fin des tests de féminité: «Si le CIO croit vraiment que “le sport est fait pour tous », il doit faire en sorte que toutes les règles s’appliquent de la même façon à tou-te-s les athlètes, pas seulement à ceux qui ne “jouent pas comme des filles”».

LA MINUTE DE SILENCE DE LA SEMAINE
Observée, à New York aujourd’hui, par Avi Melamed, un survivant de la prise d’otages, par un commando palestinien, lors des Jeux olympiques de Munich en septembre 1972 qui avait fait 11 victimes parmi les membres de la délégation israélienne (18 en tout, avec 5 membres du commando Septembre noir et 2 policiers allemands). À ses côtés, le consul général d’Israël à New York, des représentant-e-s de la communauté juive de la ville et de responsables new-yorkais-e-s. Le CIO avait refusé la demande de proches des victimes d’observer une telle minute de silence pendant les Jeux.

LE GOLDEN BOY DE LA SEMAINE
14 médailles d’or. L’homme détient le record des titres olympiques de l’Histoire des Jeux olympiques. Détenteur de 16 breloques, le nageur américain Michael Phelps peut encore battre son propre record et celui de Larisa Latynina, détentrice de 18 médailles, 9 or, 5 argent, 4 bronze en 1956, 1960 et 1964.

Le nageur américain, inscrit sur 7 épreuves dont les relais, aura cette année une plus grande concurrence mais l’Histoire, une nouvelle fois, est à sa portée dans les épreuves qui commencent dès demain, samedi 28 juillet. À son habitude, le gaillard est plutôt détendu, comme le montre ce tweet:

LES ATHLÈTES À SUIVRE DE LA SEMAINE ET DE LA QUINZAINE
Une kyrielle selon les goûts, les nationalités – ah, la fameuse loi de proximité. Parmi les athlètes en vue: Teddy Riner en judo; Usain Bolt va-t-il conserver son titre sur le 100 mètres, Christophe Lemaitre peut-il monter sur le podium du 200 m; les handballeurs et handballeuses françaises; notre porte-drapeau Laura Flessel, dont ce seront les derniers Jeux; en natation, les Français Camille Muffat ou Camille Lacourt, la vétérane américaine Natalie Coughlin, 30 ans et 11 médailles olympiques, ou la toute jeune Missy Franklin, 17 ans et inscrite sur 7 épreuves; la Grande-Bretagne est favorite dans nombre d’épreuves d’aviron… N’hésitez pas à mettre en commentaires vos chouchous, vos favori-te-s…

LE PLANTAGE DE LA SEMAINE
Mystère, mystère. Lundi 23 juillet qui coïncide avec l’arrivée importante d’athlètes aux Jeux, l’application de rencontres gays Grindr a planté. Y aurait-il plus d’athlètes ou de personnes de l’encadrement gays qu’il n’y paraît?

Pour rappel, la liste assez courte des olympien-ne-s out présent-e-s à Londres.

LES CHIFFRES DE LA SEMAINE
Des 10490 athlètes engagés aux 80000 places du stade olympique, berceau des Jeux illuminé par la flamme, les chiffres des Jeux sont ici et ici. Pour le reste? 1,2, 3, JO de Bénédicte Mathieu et Myrtille Rambion, illustré par Marie de Monti chez Actes Sud Junior. Placement de produit.

LA COMMUNAUTÉ DE LA QUINZAINE
Celle de Yagg! Il y a des chances pour qu’elle vibre aussi au rythme des Jeux, en particulier dans le groupe Le sport c’est ma came (même assis dans mon canapé). Amateurs, amatrices, pros, débutant-e-s, cela buzze depuis quelques jours et c’est souvent passionnant, amusé et tellement… Yagg. Pour suivre les Jeux autrement. Bon week-end.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: @benedicteliesse.