Jean-Luc Romero, président du Crips, est à Washington et livre en exclusivité pour Yagg sa chronique quotidienne consacrée aujourd’hui à la visite de la ministre de la Recherche, Geneviève Fioraso.

«Toujours du politique et de l’activisme»
Quand Christophe Martet m’a demandé de rédiger quotidiennement une chronique pour Yagg, je me demandais ce que je pourrai écrire. Il me rassura en m’indiquant qu’il s’agissait juste de quelques photos et/ou de mots d’ambiance bien sentis. Je n’imaginais pas que je me prendrai au jeu. Avant d’entreprendre cette avant dernière chronique signant la fin de la 19e conférence internationale sur le sida, je voulais en profiter pour remercier Christophe pour cette belle opportunité qu’il m’a offerte de donner un coup de projecteur – subjectif – sur ce qui m’a marqué dans cette conférence… Hors champ médical bien sûr!

Pour les Français, jeudi 26 juillet a bien sûr été marqué par la venue de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso [photo ci-dessus, avec Françoise Barré-Sinoussi et Jean-Luc Romero]. Si sa conférence de presse, à 9h30, pendant la séance plénière, n’a pas réuni autant de monde que celle de Marisol Touraine la veille, la ministre a en tous cas su séduire par sa disponibilité et la force de son engagement. Elle n’a pas fait d’annonces nouvelles mais a cependant rappelé la volonté de la France d’être en pointe dans la recherche contre le sida.

Si, la veille, Marisol Touraine a rappelé que nous étions le deuxième contributeur au Fonds mondial contre le sida, la ministre de la Recherche nous a aussi confirmé que nous occupions le deuxième rang scientifique mondial en matière de recherche sur le virus du sida. En termes de crédits, ce sont effectivement 500M€ pour la recherche sur le sida auxquels s’ajoutent 110M€ pour l’ANRS et 18M€ pour le Sidaction.

L’après-midi, sur le stand France, ELCS et Act Up ont organisé une réunion sur la stratégie à adopter pour avancer enfin sur la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les morts du sida. Les deux associations vont proposer une action commune aux associations dès la rentrée.

En fin de journée, avec ELCS, j’ai interpellé l’IAS sur l’organisation de la 20e conférence internationale sur le sida en 2014 qui doit se tenir en Australie, un des 46 pays qui restreint la liberté d’installation des personnes séropositives. J’ai demandé aux dirigeants de l’IAS d’exiger du gouvernement australien de revenir sur ces discriminations le plus vite possible. Dossier à suivre!

Pour terminer cette chronique à la Prévert, soirée du Crips et de la région Ile-de-France où j’invitais les militants associatifs français. Belle fête et aussi belle surprise d’y recevoir en fin de soirée la ministre Geneviève Fioraso, plus que jamais à l’aise au milieu des militants…

P.-S. 1 : Comme chaque jour, nombreuses manifestations d’activistes dans la salle de presse ou face aux laboratoires…

P.-S. 2 : Ce vendredi, c’est le 30e anniversaire de vote de la dépénalisation de l’homosexualité à l’Assemblée nationale. Une date déterminante dans l’histoire de la libération des LGBT. Les LGBT qui ont été les premiers à se mobiliser contre le sida…

Texte et Photos Jean-Luc Romero
soutien yagg