Au cours d’une conversation de bistro, Fabien Jannic-Cherbonnel, journaliste à Slate.fr, s’est entendu dire qu’il y avait plein d’homos dans les publicités. Cette remarque lui a inspiré un article sur le manque de visibilité homo dans la pub. Il a fouillé dans les archives, et les annonces se comptent sur les doigts de la main. Il y a bien la publicité de McDonald’s…

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Gay McDonald’s ad in France:

… celle d’Orangina avec le puma dans la salle de bains…

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Gay Orangina commercial in France

… celle pour la Renault Twingo avec le mariage de deux hommes…

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Pub Renault Twingo mariage gay, VF

Mais quand des personnages homos sont visibles, c’est parfois de manière très discrète. Fabien Jannic-Cherbonnel écrit, au sujet de la pub de la MAIF: «Cela dure 5 secondes, et il y a de fortes de chances pour que, si vous n’êtes pas gay (et en couple), vous ayez pris les deux bonshommes pour des colocataires».

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez sur Un couple gay dans la pub Maif

Les annonceurs seraient plus frileux que les consommateurs/rices. Les entreprises auraient peur de perdre plus de client-e-s qu’elles n’en gagneraient en mettant des personnages homos dans leurs pubs. Et on ne parle même pas des lesbiennes, ni des trans’. «On veut s’adresser à un public très large, il faut que tout le monde puisse s’y retrouver», a déclaré Peugeot à Slate. Tout le monde, ou presque.

Photos Captures d’écran