Le maire de Paris Bertrand Delanoë a fait parvenir aux co-président-e-s de l’association Paris 2018, Chris Fanuel et Michel Geffroy (interviewé par Yagg fin mai) un courrier pour saluer l‘officialisation de la candidature française à l’organisation des Gay Games 2018:

«Dès à présent, je vous adresse mes vœux chaleureux de succès pour cette aventure de longue haleine, où l’aide et la mobilisation de tous sera certainement nécessaire. Les Gay Games ont une longue et belle histoire, au-delà même des seules compétitions sportives, avec un volet culturel et le symbole fort du refus de toute discrimination: les voir enfin en France ne serait que justice, qui plus est pour Paris, ville très bien équipée, parfaitement desservie, sécurisée et qui, depuis plus de 11 ans, s’efforce d’engager des actions importantes pour lutter contre l’homophobie.»

Les 6 autres villes en lice pour accueillir les Gay Games sont Amsterdam, Limerick (Irlande), Londres, Orlando, Rio de Janeiro et São Paulo. Le verdict est attendu pour novembre 2013. Les prochains Gay Games auront lieu dans les villes de Cleveland et Akron dans l’Ohio en 2014.