Le très chic magazine britannique Tatler (dont la première édition est parue en 1709) consacre un dossier aux lesbiennes dans son numéro d’août. Ce dossier, annoncé en couverture («Où sont toutes les lesbiennes?»), Tatler en est apparemment très fier – le terme n’est pas choisi au hasard–, comme le montrent cette vidéo et le texte qui l’accompagne sur Tatler.com:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur ‪Girls who like girls: Behind the scenes of Tatler’s lesbian feature shoot‬

«Allez, pas la peine d’être nerveux, ni excité, peut-on lire sur le site. Ne tombez pas dans le cliché. Elles ne le font pas…»

Le magazine de la «haute société» met à l’honneur 7 lesbiennes londoniennes: la comique et présentatrice télé Sue Perkins, sa collègue et actrice Emma Kennedy, la top model Eden Clark, la militante environnementaliste Tamsin Omond, les entrepreneures Maia Kawai Calderhead et Jacynta Mirmikidis et l’actrice Sophie Ward.

Début juillet, dans l’émission Woman’s Hour de Radio 4, à laquelle participait aussi la romancière Stella Duffy, Kate Reardon, la rédactrice en chef de Tatler, confirmait que si les hommes ouvertement gays sont légion à Londres (le Londres dont parle Tatler en tout cas), la situation n’est pas du tout la même pour les lesbiennes. «Nous voulons banaliser le lesbianisme dans la haute société, expliquait-elle. (…) S’il y a une chose sur laquelle Tatler a une influence, c’est sur ce qui est socialement acceptable. Je sais très bien où nous nous situons, nous ne prétendons pas avoir l’influence d’un quotidien national, la plupart du temps nous parlons de sacs à main et de maquillage, mais nous avons un pouvoir très précis et si dans ce cadre nous pouvons faire quelque chose de bien, pourquoi pas? (…) J’espère que le simple fait que nous en parlions changera un peu les choses, même si cela n’a d’impact que dans la vie de 3 personnes.»

Le numéro a été lancé en grande pompe lors d’un «Lesbian Ball» (mentionné dans l’émission), l’occasion d’un lipdub de LMFAO:

Si vous ne voyez pas la vidéo, cliquez sur Tatler Lesbian Ball

Via Lesbilicious.