Mercredi 4 juillet, Frédéric Pécharman (à gauche sur la photo) et Cyril Chevreau (à droite), respectivement responsable scientifique et coordinateur du collectif des 25000 donneurs, ont été reçus à l’Élysée par le Professeur Olivier Lyon-Caen, conseiller santé et recherche médicale du Président de la République François Hollande. Les militants ont remis au professeur une lettre ouverte à destination du chef de l’État demandant la réintégration des hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes (HSH) dans le circuit transfusionnel des donneurs de sang.

«L’accueil a été très chaleureux, raconte Frédéric Pécharman à Yagg. Nous avons senti du respect et de l’écoute. Le collectif a été reconnu pour son sérieux. Le Professeur Lyon-Caen a souligné que des réticences existaient à la réintégration des hommes ayant eu des relations sexuelles avec des hommes dans le circuit du don du sang, et qu’il allait falloir faire preuve de pédagogie. Nous en avons convenu, parce que nous voulons la réintégration des donneurs HSH dans les meilleures conditions. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation!».

Ainsi, le militant serait favorable à ce que cette réintégration se fasse à l’occasion d’États généraux du don du sang évoqués par le conseiller du Président. Aucun calendrier précis n’a été fixé, mais «un climat de confiance s’est instauré», juge Frédéric Pécharman, satisfait de cet entretien au palais présidentiel.

TOULOUSE-PARIS À PIED
Cette visite marquait l’aboutissement d’une longue marche: Frédéric Pécharman raconte à Yagg qu’il a parcouru 700 km à pied pour venir à l’Élysée, de Toulouse, où il vit, à Paris. «Je suis parti le 14 juin, le jour de la Journée mondiale des donneurs de sang, avec mon chapeau de paille, mon sac à dos et ma tente. J’ai dormi en camping, en hôtel, ou je faisais du camping sauvage. Je me suis douché dans le Lot à Saint-Géry!», raconte-il.

A-t-il expliqué aux personnes qu’il rencontrait pourquoi il marchait de Toulouse à Paris? «Selon le feeling. J’ai eu des réactions enthousiastes: un gardien de camping m’a offert la nuitée en soutien à mon action!» Ironie du sort, un homme rencontré sur la route a lancé à ses amis: «Toulouse-Paris à pied? Lui c’est pas une tafiole!». Frédéric Pécharman, ouvertement homosexuel, a lui-même été empêché de donner sa moelle osseuse en 2009.

À son arrivée à Paris, Frédéric a retrouvé Cyril Chevreau de Pourquoi Sang Priver?, puis Anne-Lise du Collectif Tous Receveurs Tous Donneurs. Au nom du groupe, elle a signé la lettre ouverte à destination du Président de la République (retrouvez les photos de la signature sur le blog Yagg de TRTD). Les autres organisations membres du collectif 25000 donneurs sont Act Up Sud-Ouest, SOS Homophobie, Arc-en-ciel Toulouse, Good As You, et Homodonneur.

Photo Les 25000 donneurs