Le magazine gay américain The Advocate vient officiellement d’apporter son soutien à Barack Obama pour la prochaine élection présidentielle aux États-Unis. Une première depuis de nombreuses années.

En Une, The Advocate montre la célèbre statue d’Abraham Lincoln au Lincoln Memorial de Washington, en remplaçant sa tête par celle du président actuel. Au pied de la statue, cette inscription:

«Le Président Obama a affirmé son soutien au droit de se marier pour les couples de même sexe, causant ainsi un tremblement de terre dans la politique américaine. Le pays ne sera plus jamais le même.»

Dans un long édito intitulé In Obama we trust (référence à In God we trust, la devise des États-Unis), Matthew Breen explique pourquoi The Advocate a décidé cette fois-ci de soutenir explicitement un candidat. L’éditorialiste met en avant les différentes déclarations et actions de Barack Obama et de son gouvernement sur les sujets qui touchent les LGBT: son respect constant des militants LGBT, les nombreuses nominations de gays, de lesbiennes, de bis et de trans’ à des postes importants, la fin de Don’t ask, don’t tell, la déclaration historique de Hillary Clinton à l’Onu, jusqu’aux fameuses déclarations du Vice-Président Joe Biden et du Président lui-même en faveur du mariage pour les couples de même sexe.

Par contraste, le magazine dresse un portrait sans concession de son opposant pour la prochaine élection, le républicain Mitt Romney, qui non content d’avoir changé d’avis sur les droits LGBT, s’est maintenant aligné sur les positions de l’aile dure du parti conservateur. Dans sa conclusion, Matthew Breen écrit:

«Nous ne pouvons attendre d’un Président qu’il remédie à tous nos maux, mais Obama a fait la preuve, en paroles et en actes, qu’il est capable de comprendre et de gérer les problèmes, avec prévoyance et intelligence, qui touchent une minorité, en particulier le dernier groupe à qui il est toujours légalement possible de dénier des droits aux Etats-Unis.»