La yaggeuse Prose pousse un coup de gueule: plus visibilité lesbienne à la Marche des Fiertés, c’est génial, mais pourquoi oublie-t-on toujours d’y associer les bis? À lire sur Prose (et quelques vers).