Dans son discours de politique générale qu’on savait dominé par les problèmes budgétaires et financiers, le Premier ministre a consacré plus d’une heure de son intervention aux questions économiques. Puis il a déroulé la liste des engagements du Président Hollande. Après environ une heure vingt de discours, Jean-Marc Ayrault aborde en quatre phrases la question de l’égalité des droits, l’engagement 31 du programme de campagne du candidat François Hollande.

«AU NOM DU PRINCIPE D’ÉGALITÉ»
«Notre société évolue, les modes de vie et les mentalités changent. Des aspirations nouvelles s’affirment. Le gouvernement y répondra, au nom du principe d’égalité, a-t-il affirmé. Au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l’adoption sera ouvert à tous les couples, sans discrimination.» Le Premier ministre a donc fixé le calendrier pour une avancée des droits homosexuels qui devrait transformer la vie de millions de citoyen-n-e-s en France.

Photo Pierre Chabaud/Matignon