marie claire I do mariageL’édition australienne du magazine féminin Marie Claire et l’émission de télé Sunrise se sont associées à GetUp (la vidéo It’s Time, c’est eux) pour lancer une campagne baptisée «I Do» (que l’on pourrait traduire par «Oui»), pour l’ouverture du mariage à tous les couples. «Nous avons supprimé la discrimination de nos cœurs, il est maintenant temps de la supprimer de nos lois», affirme la campagne.

De nombreux personnalités australiennes se sont jointes à la campagne, dont les actrices Rachel Griffiths et Rachael Taylor, le champion olympique ouvertement gay (et chouchou de Yagg) Matthew Mitcham ou encore la DJ Ruby Rose.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur WATCH: SEE WHICH STARS SAY ‘I DO’ TO GAY MARRIAGE

Les résultats d’une étude réalisée par le Sénat et la Chambre des représentants doivent être présentés au Parlement le 18 juin. Hier, pour le lancement de la campagne, des centaines de personnes se sont réunies à Melbourne (sur Bourke Street) et à Sydney (Martin Place) pour faire signer des pétitions en chantant la chanson d’Abba, I Do, afin d’encourager le gouvernement à se prononcer en faveur de l’ouverture du mariage le 18 juin, comme le montre ce reportage d’InsideOut:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo, cliquez sur ‪Marriage Rally Martin Place‬

De plus en plus de médias anglo-saxons s’engagent pour ou contre l’ouverture du mariage. Après les États-Unis et le Royaume-Uni, l’Australie suit le mouvement. «Marie Claire estime qu’il est largement temps d’ouvrir le mariage», peut-on lire sur le site du magazine, qui encourage les représentant-e-s du peuple à voter la réforme, même si cela implique de ne pas suivre la ligne de leur parti: «C’est une opportunité historique et il est important que nous élu-e-s la saisissent».

Via Queerty.