À l’heure où nous écrivons ces lignes et selon les estimations des instituts de sondage, François Hollande arrive en tête du premier tour de l’élection présidentielle (environ 28% des voix). Le candidat du Parti Socialiste affrontera donc au second tour, le 6 mai prochain, le président-candidat, Nicolas Sarkozy, arrivé deuxième du scrutin (environ 26% des voix). En troisième position, on retrouve Marine Le Pen (environ 18%), suivie de Jean-Luc Mélenchon (environ 12%), François Bayrou (environ 9%), Eva Joly (environ 2%), Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud et Jacques Cheminade. Le taux de participation se situe aux alentours de 80% (voir la mise à jour en fin d’article).

L’heure est désormais au rassemblement pour l’ensemble de la gauche. Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly ont d’ores et déjà appelé leurs électeurs-trices à soutenir le candidat socialiste lors du second tour pour «faire battre» celui de l’UMP.

«PRENDRE LA PAROLE»
Joint par Yagg, Gilles Bon-Maury (photo), président de Homosexualités et Socialisme (HES) et chargé des questions LGBT dans l’équipe de François Hollande, estime que «l’alternative est désormais très nette entre un candidat engagé pour l’égalité des droits et un candidat qui cumule absence de bilan et absence de programme» sur ces questions. Il appelle lui aussi au rassemblement de «toutes les familles politiques de gauche» et invite les militant-e-s LGBT qui ont soutenu les autres candidat-e-s de la gauche de «prendre la parole» pendant les deux dernières semaines de campagne jusqu’au second tour. «L’engagement 31 [l’ouverture du droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels] de François Hollande a une longue carrière devant lui, insiste Gilles Bon-Maury, et nous accompagnerons sa mise en œuvre».

LE SCORE DU FN? «UNE BLESSURE»
Quant au score élevé et historique du Front National, le président d’HES le vit comme une «blessure en tant que militant». «Il est à mettre sur le compte de la politique de Nicolas Sarkozy qui n’a cessé d’opposer les Français les uns aux autres pendant 5 ans», juge Gilles Bon-Maury. «Cela justifie encore plus l’action des associations sur le terrain qui font progresser le vivre-ensemble dans ce pays, ajoute-t-il. Notre objectif est de faire baisser ce score».

[Mise à jour – 23/04/12] Les résultats définitifs du premier tour communiqués par le ministère de l’Intérieur sont les suivants: François Hollande (28,63%), Nicolas Sarkozy (27,18%), Marine Le Pen (17,9%), Jean-Luc Mélenchon (11,11%), François Bayrou (9,13%), Eva Joly (2,31%), Nicolas Dupont-Aignan (1,79%), Philippe Poutou (1,15%), Nathalie Arthaud (0,56%) et Jacques Cheminade (0,25%). Le taux de participation est de 79,47%.