Une soixantaine de personnes (selon l’AFP) étaient présentes hier midi pour la flashmob parisienne organisée pour protester contre la loi de censure homophobe qui menace d’entrer en vigueur à Saint-Pétersbourg (la loi a été adoptée en dernière lecture ce matin, mercredi 29 février, et doit maintenant être signée par le gouverneur). Rassemblé-e-s devant la fontaine de la place Igor Stravinsky, à proximité du Centre Pompidou, les manifestant-e-s étaient pour certain-e-s baillonné-e-s en signe de solidarité avec les LGBT russes que la loi risque de museler. AllOut.org, Act Up-Paris et l’Inter-LGBT, les associations co-organisatrices, avaient prévu pancartes et banderoles, ainsi qu’une carte postale géante où l’on pouvait lire «Censure Anti-Homo? 300000 personnes disent: Sans moi ! To Russia, with love».

Joint par Yagg, Guillaume Bonnet, chargé de campagnes pour AllOut.org, s’est montré très satisfait du déroulement de la flash mob, ainsi que du nombre de manifestant-e-s qui se sont déplacé-e-s pour y prendre part. Cécile Lhuillier d’Act Up-Paris a noté de son côté que «le milieu associatif était pour l’occasion bien représenté».

Pour voir les photos des autres flash mobs à travers le monde (New York, Milan, Anvers, Berlin, Rio de Janeiro, Lisbonne…), cliquez ici.

[Gallery not found]