Ils ont squatté la caméra d’un reportage de la chaîne arabophone Al-Jazira à l’occasion de la victoire des conservateurs espagnols et leur roulage de pelle a fait le tour du monde (voir Vidéo Buzz: Un baiser gay espagnol en direct sur Al-Jazira). Acte de résistance ou provocation?

Dans une interview accordée au quotidien Público, l’un des deux protagonistes lève le voile sur cet incroyable buzz. Il confirme que ce baiser n’avait rien de spontané et qu’il visait à interpeller le nouveau Premier ministre Mariano Rajoy, dont le parti souhaite revenir sur la loi de 2005 qui a ouvert le mariage aux homos. Il se déclare également opposé à ce que le terme mariage soit remplacé par celui d’union civile, une piste esquissée par le nouveau Premier ministre pour satisfaire son électorat le plus conservateur.

«Il est important d’utiliser le mot mariage, déclare ce militant cathodique. Si nous voulons une véritable égalité, nous ne devons pas permettre que cet acte soit désigné par des termes différents». Le jeune homme se dit également surpris par la polémique suscitée par son acte: «Il semble qu’un baiser entre deux hommes ou deux femmes dans la rue, dimanche dernier, relève d’un acte héroïque ou risqué, alors que ça ne devrait pas être le cas».

Via Público [es].

Photo DR