Des images choc, c’est le choix qu’a fait l’Associação por Cidadania e Direitos Humanos LGBT de Rio Verde (Association pour la citoyenneté et les droits humains des LGBT de Rio Verde, ACDHRio) pour sa première campagne vidéo. L’objectif? sensibiliser le grand public à l’urgence qu’il y a à criminaliser l’homophobie.

En 2010, 260 personnes auraient été victimes de crimes homophobes au Brésil, selon le Grupo Gay da Bahia (GGB). Une personne LGBT serait assassinée toutes les 36 heures. «L’homophobie, une ignorance sociale qui détruit les rêves, les espoirs, le futur, des vies innocentes. N’attendons pas la prochaine victime», dit en substance la vidéo. Attention, les images peuvent choquer. C’est sans doute le but, d’ailleurs.