Le Parlement local de la deuxième ville russe met dans le même panier «la sodomie, le lesbianisme, la prostitution et la pédophilie».

Lire la suite.