À quelques jours des élections législatives, la communauté LGBT espagnole s’inquiète des conséquences d’une victoire du Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy, sur le mariage des couples de même sexe, autorisé depuis 2005.

« LES GENS ONT TRÈS PEUR »
«Les gens ont très peur. Ils commencent à se rendre compte qu’il pourrait y avoir un vrai changement et qu’ils perdraient un droit acquis de haute lutte», a expliqué José Antonio Rodriguez, maire de Jun, au sud du pays, qui propose un mariage express aux couples gays et lesbiens, avant dimanche. Une crainte confirmée par Francisco Maroto, maire de Campillo de Ranas (Guadalajara), qui détient le record des célébrations de mariages de couples homos.

De leur côté, Pedro Zerolo, artisan de la loi ouvrant le mariage, et Carme Chacón, ministre de la Défense et candidate socialiste en Catalogne, appellent les personnes LGBT à se battre pour les droits contre l’homophobie du PP.

La Federación Estatal de Lesbianas, Gais, Transexuales y Bisexuales (FELGTB) a pour sa part mis en ligne une vidéo rappelant le combat pour les droits LGBT en Espagne:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur ‪Love Story. Breve recorrido por la lucha LGTB en favor del matrimonio igualitario en España.‬