Samedi, comme tous les mois, les losers (pour comprendre l’origine du nom, lisez l’interview de Pitaladio) s’étaient donné rendez-vous à l’Unity, à Paris. Les photos sont sur le blog dédié.